François Lambert psychotherapeute - salon de Provence

Mes outils

Ma définition de la thérapie brève - Le décodage biologique - La biogénéalogie -
La PNL - L'hypnose Erycksonienne - Autres outils

    le décodage biologique

Discipline récente (années 80’), de plus en plus utilisée en thérapie sous des formes de plus en plus diversifiées, le « décodage biologique » se donne la plupart du temps pour objectif d’accueillir et de mettre en mots l’expression somatique, physiologique, de conflits intrapsychiques refoulés. La maladie ou les troubles du comportement sont alors présentés comme des solutions d’adaptation, certes inadaptées, maladroites et inconscientes, mais dont la finalité serait toujours « pour le bien de » l’individu. La maladie est alors approchée comme une « réponse adaptative », la meilleure possible, à une agression, réelle ou imaginaire, venant de l’extérieur.

Fortement décrié, critiqué et condamné à tort par certains, a priori du fait de certains usages non éthiques, il n’en reste pas moins un outil puissant lorsqu’il reste complémentaire et non substitutif à la médecine traditionnelle.

Son efficacité, son aptitude à rapidement accéder aux peurs et blocages profonds d’une personne, en font un outil incontournable et en plein essor parmi les méthodes récentes d’accompagnement. L’outil est novateur mais se doit d’être pratiqué par des thérapeutes formés à la relation d’aide, à l’éthique et supervisés par des professionnels aguerris. Christian Flèche et son équipe, dont Jean Guillaume Salles fait partie (voir partie « liens ») proposent des formations complètes incluant notamment les connaissances théoriques, la pratique, l’éthique du thérapeute et sa supervision professionnelle.

 

Lire également : Ma définition de la thérapie brève - La biogénéalogie - La PNL - L'hypnose Erycksonienne - Autres outils