François Lambert psychotherapeute - salon de Provence

Ethique et résultats

Mon éthique - Ethique du client - Indicateurs de progrès - Prévention


PREVENTION VIS-A-VIS DE CERTAINES PRATIQUES DANGEREUSES ASSOCIEES A DES MOUVEMENTS SECTAIRES

En ma qualité de psychothérapeute, j’estime être dans le devoir de prévenir les personnes concernant certaines pratiques dites « thérapeutiques » alors qu’elles se révèlent dangereuses pour votre liberté et votre intégrité.

Caractéristiques courantes liées à des pratiques sectaires :

    - la finalité du travail n’est pas de vous aider à guérir mais de vous rendre dépendant.

    - les moyens sont nombreux et insidieux :

    • vous apporter ce que vous n’avez pas reçu (compliments, attentions et affections parentales…) afin de vous infantiliser ;
    • Vous adresser des conseils en laissant sous-entendre que c’est pour votre bien (ces conseils insinuent que vous n’êtes pas capable de prendre vos décisions de façon autonome) ;
    • vous faire douter de vos ressentis (en les discutant…) ;
    • vous promettre des guérisons miraculeuses ;
    • vous promettre de pouvoir changer les autres ;
    • vous faire culpabiliser (par exemple : « regardez comme vos enfants sont malheureux, vous ne pouvez pas rester avec cette femme… » ; « si vous ne guérissez pas, c’est de votre faute… », « vous n’avez qu’à mieux écouter ce que je vous dis… », « …vous n’avez qu’à mieux travailler », « vous n’avez qu’à mieux vous défendre… »).

    - Définition du « gourou » :

    • Souvent défini dans la littérature comme une personne mégalomaniaque, « pervers narcissique » ;
    • Il n’est pas apte à l’ « autocritique » et donc à la remise en question ;
    • Il trouve une justification à toutes les critiques que vous pourriez lui adresser ;
    • Il émet des avis péremptoires ;
    • Il a réponse à tout ;
    • Il alterne entre le jugement et la pitié envers vous ;
    • Ses certitudes affichées passent pour du charisme mais ne découlent que de sa peur de se remettre en question ;
    • Il vous exploite en s’appropriant vos progrès : « si je ne lui avais pas dit ça, ou donné cela, il n’en serait pas là aujourd’hui… » et a besoin de vos progrès pour justifier son existence (perversion narcissique), il se nourrit de vous ;
    • Il a un comportement fédérateur qui tend à tisser (et faire tisser) un réseau de « fidèles », par des liens et des croyances qui restreignent la liberté de penser, de ressentir et d’agir. Il a tendance à éloigner les personnes de leur entourage. L’enjeu est le pouvoir d’influence sur les personnes, notamment en les faisant adhérer à une seule et unique forme de pensée.

Remonter

Lire également : Mon éthique - Ethique du client - Indicateurs de progrès